Une ann marqu par des manifestations»L’augmentation du nombre

canada canadagoosefemmeprix.fr goose site officiel le bilan maussade du Défenseur des droits canada goose site officiel

canada goose pas cher Alors que l’ann 2015 a marqu par une s d’attentats qui a rapproch les citoyens des policiers, l’ann 2016 s’est traduite par une certaine rupture. Tel est le constat maussade dress par le D des droits autorit administrative ind (AAI) incarn par Jacques Toubon www.canadagoosefemmeprix.fr dans son rapport d’activit annuel rendu public ce jeudi. L’autorit ind charg de veiller aux droits des Fran indique avoir observ une augmentation de 34,6% du nombre de saisines en lien Doudoune Canada Goose Pas Cher avec le comportement des forces de l’ordre.Ainsi, 1225 r ont d en 2016, contre 910 l’ann pr Elles concernent essentiellement des violences (32,9,%), des non respects de proc (14,6%), des refus de plainte (13%) ou des propos d (8,8%). Parmi les autres griefs relev des accusations de manque d’impartialit lors d’une intervention ou d’une enqu ou des d de biens.Une ann marqu par des manifestations»L’augmentation du nombre de saisines t notamment de relations tendues entre une partie la population et des forces de l’ordre», d le D des droits dans son rapport. Les r concernant des abus des forces de s visent 54,9% les policiers, 13,6% les gendarmes et 22,7% les agents de l’administration pDes contr d’identit jug abusifsLe D des droits identifie plusieurs probl tels que l’utilisation abusive de la force et des armes lors des rassemblements: gaz lacrymog grenades ou encore matraques. Pas moins de 160 proc ont ouvertes en lien avec le maintien de l’ordre. Surtout, l’autorit critique s le d des contr d’identit jug parfois abusifs. Elle cite en exemple une affaire «non isol dans laquelle deux personnes ont interpell pour un contr d’identit alors qu’elles porteuses de leurs papiers et qu’il ne leur a jamais demand de les montrer.Les contr d’identit avaient d qualifi de trop «subjectifs» par Jacques Toubon, le 13 f dernier sur France Inter. «Il faudrait que, quand il Pas Cher Canada Goose y a un contr soit d par le policier ou le gendarme une attestation nominative enregistr pour la personne, avec un double anonyme», avait propos l’ancien ministre.Tutoiements, insultes, brutalit Jacques Toubon, ce r permettrait de mettre fin aux discriminations des contr d’identit g d’un climat de tension entre les forces de l’ordre et la population. Dans le rapport pr ce jeudi, le D des droits publie ainsi les r d’une men aupr de 5117 Fran Il en ressort que si seuls 16% d’entre eux ont disent avoir d contr le chiffre monte 40% concernant les jeunes et 80% pour des jeunes hommes per comme «noirs, arabes et maghrDes incidents sont parfois constat lors de ces contr tels des «tutoiements, des insultes ou une brutalit Ce qui n’est pas sans rappeler l’affaire de l’interpellation violente de Th Aulnay sous Bois. «Nous ne sommes pas en face d’une affaire judiciaire mais d’un fait de soci avait d’ailleurs comment ce titre, Jacques Toubon.Dans le rapport, le D des droits propose d’autres pistes pour r les relations police/citoyens: le recours aux Canada Goose Pas Cher r l’amiable avec des d r de l’autorit ou des formations d aux acteurs de la s sur les probl de discrimination et Doudoune Canada Goose les r de d canada goose pas cher.

Вы можете оставить комментарий, или ссылку на Ваш сайт.

Оставить комментарий